Répondre à Regev-Yochay et al

Nous remercions Regev-Yochay et al [1] pour leur lecture attentive de notre article Nous avons initié cette étude prospective en 2001 pour suivre les modifications du portage pneumococcique induit par la mise en place d’une vaccination par le vaccin conjugué antipneumococcique 7-valent PCV7 en France. En 2003, suite à l’article de Veenhoven et al [2], nous avons ajouté une culture de Staphylococcus aureus pour tous les échantillons nasopharyngés. rassurer Regev-Yochay et al [1] sur le problème méthodologique qu’ils soulèvent: toutes les variables critiques du statut vaccinal, le port de Streptococcus pneumoniae et l’âge ont été introduits dans l’analyse multivariée, mais ils ne semblaient pas être des facteurs prédictifs statistiquement significatifs pour S aureus Le choix de la méthode statistique était pertinent et approprié: régression logistique par étapes Les résultats obtenus Dans notre population, nous pouvons conclure que la vaccination avec le PCV7 n’a pas affecté la colonisation par S aureus, et nous n’avons pas trouvé d’association entre le transport nasopharyngé de S pneumoniae et le transport de S aureus. l’obtention et le traitement des échantillons rhinopharyngés n’affectent pas nos résultats, pour plusieurs raisons Premièrement, nous avons strictement suivi les directives du fabricant du système de transport de culture sur écouvillon Copan Ventury Transystem Deuxièmement, 842% de nos échantillons ont été traités dans les 3 jours après avoir été obtenus. Enfin, le taux de portage des pneumocoques observé dans notre étude est plus élevé que les taux observés par Regev-Yochay et al. [3] et Bogaert et al. [4] dans les mêmes groupes d’âge En outre, le taux de portage de S aureus est comparable à celui de l’étude de Regev-Yochay et al [3] Nous et d’autres avons montré que la dose de rappel du PCV7 a un impact important sur le portage du pneumocoque [5, 6] Parce qu’elle peut potentiellement affecter le portage du S aureus, nous avons choisi de faire une analyse séparée pour les enfants de moins de 12 mois. groupe de vaccination groupes non vaccinés, enfants ayant reçu la série primaire sans rappel, et enfants ayant reçu la série primaire avec rappel Nous n’avons trouvé aucune différence entre les 3 groupes, confirmant que, dans notre population, la vaccination PCV7 n’interfère pas avec S aureus Dans un bref rapport, nous n’avons pu montrer que les résultats les plus pertinents et, par conséquent, nous n’avons pas présenté de tableau de données pour les enfants de moins d’un an Dans ce groupe d’âge, le port de S aureus était de 86%. % -136% chez les enfants non vaccinés, 102% IC 95%, 5% -155% chez les enfants partiellement vaccinés, et 109% IC 95%, 83% -136% chez les enfants complètement vaccinésLes résultats présentés dans le tableau 2 de notre article original [ 7] sont cohérents, bien que h les taux peuvent sembler discordants Pour chaque population décrite, nous avons calculé nos pourcentages avec différents dénominateurs de patients; Pour mieux comprendre notre tableau original, nous proposons d’ajouter le dénominateur pour chaque pourcentage, comme indiqué dans le tableau 1. Ainsi, nous confirmons l’absence d’effet du vaccin PCV7 sur le portage de S aureus. La seule vraie erreur révélée par la lecture de Regev -Yochay et al [1] est une faute d’impression: la phrase mentionnée dans notre section des résultats aurait dû être «dix-sept pour cent des enfants avaient été vaccinés» et non «dix-sept pour cent des enfants n’avaient pas été vaccinés» [7, ​​p. Cependant, 2 lignes plus bas, la disposition de la population vaccinée est clairement décrite. Contrairement à la supposition de Regev-Yochay et al [1], nous n’entendions pas remettre en cause la qualité ou les conclusions d’études montrant une association négative entre transport de S pneumoniae et le transport de S aureus chez les enfants Dans notre grande population de jeunes enfants atteints d’otite moyenne aiguë 1783 sujets, parmi lesquels il y avait un haut niveau de portage pneumococcique, nous n’avons trouvé aucun impact de PCV 7 Vaccination et absence d’association négative entre les 2 espèces bactériennes Dans d’autres études impliquant 2 autres populations spécifiques d’enfants séropositifs atteints de pneumonie sévère et d’enfants infectés par le VIH avec des taux de portage élevés pour pneumocoque et Haemophilus influenzae, les auteurs n’ont pas non plus trouvé d’association entre le portage nasopharyngé de S pneumoniae et de S aureus [8, 9] Ces résultats discordants soulignent la complexité de l’interaction bactérienne dans la flore nasopharyngée, ainsi que la rareté des connaissances disponibles sur ce sujet

Remerciements

Conflits d’intérêts potentiels Tous les auteurs: pas de conflitsSupport financier Wyeth Pharmaceuticals France