Répondre à Hong-min et al

Au rédacteur-Nous remercions Hong-min et al pour leur intérêt pour notre étude Ils demandent des éclaircissements sur les critères d’exclusion des études avec moins de contacts familiaux Nous avons fixé ce minimum a priori afin d’éviter les biais de très petites études Notre objectif était d’éviter que ces petites études aient une influence indue sur l’estimation de la prévalence globale basée sur des modèles à effets aléatoires. Bien qu’il puisse y avoir un souci de biais dans l’exclusion des petites études, ce critère s’appliquait uniquement aux études autrement admissibles qui ont rapporté l’évaluation et les contacts des patients indexés avec la tuberculose pharmacorésistante Hong-min et al suggèrent également que les études incluant Le cas d’une seule source pourrait introduire une hétérogénéité significative et un biais de publication Bien que nous soyons d’accord, de telles études pourraient introduire hétérogénéité, nous avons considéré que leur inclusion réduit les biais car les études de tuberculose multirésistante à faible charge pourraient être incluses sans affecter la précision des mesures de résultats. Une évaluation formelle de la qualité des études incluses utilisant les échelles suggérées n’a pas été réalisée. était admissible à l’inclusion seulement s’il existait des données de qualité et d’exhaustivité suffisantes pour mesurer les résultats d’intérêt, comme indiqué ci-dessus, prévalence de la tuberculose et infection tuberculeuse latente parmi les contacts familiaux. Les études que nous avons incluses dans notre analyse étaient principalement transversales apnée. min et al suggèrent l’utilisation de l’échelle de Newcastle-Ottawa ou de Downs and Black pour évaluer les modèles de contrôle de cas ou de cohorte. Une alternative aurait été de concevoir notre propre indice de qualité, par exemple, attribuer des «points» de qualité aux études utilisant un protocole d’évaluation standard Une telle échelle ne serait pas considérée comme un outil validé Le problème de l’hétérogénéité a été, en partie, résolu par l’utilisation d’un modèle à effets aléatoires. L’analyse des sources d’hétérogénéité dépassait le cadre de notre article. Nous avons néanmoins effectué diverses analyses de sous-groupes. et n’a pas réussi à identifier un sous-groupe dans lequel la prévalence n’était pas significativement hétérogène données non montrées Cependant, nous connaissons au moins une étude dans laquelle les chercheurs évaluent actuellement exactement cette question K Velen, communication personnelle Toute revue systématique de la littérature publiée est intrinsèquement soumise à biais de publication , comme les résultats non publiés ne peuvent être systématiquement recherchés Les tests proposés par Hong-min et al offrent une mesure formelle des biais de publication mais sont plus appropriés pour les méta-analyses qui mesurent un «effet» pour lequel des résultats négatifs ou des études négatives peuvent ne pas être publiés. des biais de publication sont donc moins pertinents pour notre étude où nous avons mesuré En outre,% / des études incluses ont rapporté zéro cas de tuberculose secondaire, suggérant que le biais de publication contre les résultats nuls n’était pas aussi problématique pour notre étude que pour les études de traitement.

Remarques

Déni de responsabilité Les conclusions et conclusions de ce manuscrit sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position officielle des Centers for Disease Control and Prevention ou du département américain de la Santé et des Services sociaux Conflits d’intérêts potentiels Tous les auteurs: Aucun conflit signalé Tous les auteurs ont soumis le formulaire ICMJE pour la divulgation des conflits d’intérêts potentiels Conflits que les éditeurs jugent pertinents pour le contenu du manuscrit ont été divulgués