La compagnie israélienne de cannabis a jugé les tribunaux Baird

Une société de cannabis médicinal israélienne fondée par des expatriés australiens a fait un discours d’affaire au Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Mike Baird, lors de son voyage en Israël.

Le PDG d’Israel-Cannabis.com, Saul Kaye (photographié avec le premier ministre Mike Baird), a participé aux essais cliniques et aux recherches de l’entreprise en partenariat avec une autre compagnie israélienne, Breath of Life Pharma.

Les deux sociétés ont uni leurs forces pour établir le premier centre privé de R & D de cannabis dans le pays.

M. Kaye et son co-fondateur australien Jason Ryker assisteront également à une réception avec le premier ministre ce soir.

Récemment encore, MGC Pharma, une autre société israélienne de cannabis médicinal, a publié un livre blanc conjointement avec l’école de commerce de l’Université de Sydney visant à prendre de futures décisions politiques sur le processus de légalisation glaucome à angle ouvert.

Le document, basé sur des études de cas d’Israël, des Pays-Bas et du Canada, recommande un «marché compétitif et bien réglementé» avec des lois harmonisées dans tous les États et territoires.

La mission actuellement en Israël est là pour explorer les possibilités de collaboration pour la Nouvelle-Galles du Sud en matière d’innovation, de science et de technologie.

Un membre de la délégation est Lucy Haslem, grande militante du cannabis médicinal, fondatrice de l’organisation caritative United In Compassion.

United in Compassion a acheté des propriétés dans la région de Tamworth, en Nouvelle-Galles du Sud, dans le but de cultiver du cannabis médicinal. Il est également connu pour des discussions avec la filiale de Blackmore, BioCeuticals.

À la fin du mois dernier, le conseil de Tamworth a annoncé qu’il était ouvert aux affaires en tant que plaque tournante potentielle de la culture du cannabis.