«Protéine de vache folle» portée par 1 personne sur 2 000

«Deux fois plus de Britanniques que ce que l’on pensait auparavant pourraient être porteurs de la forme humaine de la maladie de la« vache folle », la variante de la MCJ», prévient BBC News.

Cependant, le nombre reste faible – 1 sur 2 000 – et il est incertain si les personnes qui portent la protéine vCJD développeront des symptômes associés. Lire la suite